ACTUALITÉS

précédent suivant

ALPhANOV partenaire de deux nouveaux sous-projets de LASHARE

206_TITRE

LASHARE est un projet européen impliquant plus de 40 partenaires à travers l'Europe, PME et instituts de recherche en technologies laser. Suite à un appel à projets lancé en février dernier, LASHARE vient de labelliser 14 nouveaux sous-projets, appelés LEA (Laser-based Equipment Assessments). ALPhANOV a été choisi comme partenaire de recherche dans deux de ces nouveaux LEA.

L'objectif principal de LASHARE est le partage des connaissances sur les équipements à base de laser et leur utilisation afin d’aborder l'ensemble de la chaîne de valeur. Facteurs clés de succès pour l'industrie manufacturière européenne, la transformation de solutions novatrices issues des laboratoires en produits industriels et la diffusion de leur utilisation dans l’industrie sont au cœur du projet. Le projet LASHARE est divisé en plusieurs LEA, chacun d’eux impliquant un fournisseur, un utilisateur industriel et un partenaire de recherche afin de passer d’une technologie validée en laboratoire à un équipement suffisamment mature pour être utilisé dans l’industrie.

 

Au cours de la première phase de LASHARE (septembre 2013 - septembre 2015), ALPhANOV a été impliqué dans deux LEA : TEETO avec Teem Photonics et Micel et FEMPAR avec Amplitude Systèmes et Monnaie de Paris. Il est maintenant impliqué dans deux des 14 nouveaux LEA, LASAO et SCALP, sélectionnés suite à un appel à projets lancé en février dernier.

 

Le LEA LASAO a pour but de valider un système de correction de front d'onde commandé en boucle fermée. Ce système doit permettre d’optimiser et de stabiliser sur le long terme les paramètres d’un faisceau laser femtoseconde destiné à graver des normes d'étalonnage pour le contrôle des systèmes d'imagerie de fluorescence. Le projet rassemble ALPhANOV et deux PME, Imagine Optic et Argolight. Les composants d'optique adaptative fournis par Imagine Optic seront utilisés non seulement pour obtenir le meilleur profil de faisceau grâce à la correction des aberrations, mais aussi pour assurer la stabilité à long terme des paramètres du faisceau laser. La combinaison d'un capteur de front d'onde compact et d’un miroir déformable de haute précision rend possible la correction de front d'onde en boucle fermée afin de maintenir la qualité du faisceau laser tout au long du processus. Argolight utilise un processus de gravure par laser très précis permettant de produire des motifs dans le volume d'un verre particulier possédant des propriétés de fluorescence uniques. Ce processus utilise un faisceau laser femtoseconde focalisé de façon très précise à l'intérieur du matériau transparent. Il nécessite une stabilité parfaite du profil du faisceau laser tout au long de sa durée qui peut aller jusqu’à plusieurs heures.

 

Le LEA SCALP vise à valider un scanner 3D pour automatiser la découpe laser de tôle d'acier dans le cadre de la production de véhicules adaptés aux conducteurs handicapés. Il rassemble ALPhANOV et deux PME, ACA et Faro Europe. ACA est le leader en Europe de l'adaptation d’équipements automobiles pour les personnes handicapées. Elle produit plus de 3000 véhicules par an, intégrant des solutions uniques adaptées aux besoins spécifiques des utilisateurs. Les véhicules sont équipés dans les ateliers d’ACA ainsi qu’à travers un réseau national d'installateurs. Toutefois, le processus de fabrication est resté largement "fait maison", et repose sur la coupe mécanique de la carrosserie de la voiture par des techniciens. Devant l’augmentation de la demande pour des véhicules adaptés aux conducteurs handicapés, ACA a décidé de s'engager dans un processus d'industrialisation à grande échelle afin d’augmenter de manière significative sa capacité de production. Le LEA SCALP représente une étape préliminaire dans ce projet industriel à grande échelle. Il vise à évaluer les solutions d’usinage par laser et de métrologie destinées à être intégrées dans le processus industriel d’ACA. A cet effet, le LEA évaluera un scanner 3D de FARO qui sera utilisé pour reproduire la forme 3D du plancher de la voiture. Un laser à fibre sera ensuite intégré sur un robot afin d'effectuer automatiquement la découpe laser de la carrosserie du véhicule.


Rejoignez-nous

 

 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER



Recrutements