ACTUALITÉS

précédent suivant

Présentation du scanner laser 3D développé dans le cadre du projet Lashare

251_TITRE

Le 25 mars 2017, ALPhANOV fêtait ses 10 ans et ouvrait ses portes au grand public. Au cours de cette journée, des démonstrations étaient proposées, notamment une démonstration comprenant le scanner 3D développé dans le cadre du projet Lashare.

 

Cette journée d’anniversaire dédiée au grand public a été l’occasion de présenter aux participants une découverte des propriétés de la lumière et des lasers à travers 7 démonstrations. Parmi les démonstrations, l’une avait pour sujet : « Usinage laser avec un bras robotisé : un robot poly-articulé doté d’un laser fibré permet découpes, soudures et traitement 3D avec une extrême agilité et précision. »

 

Cette démonstration était l’occasion de présenter au grand public le projet Lashare, notamment l’expérimentation SCALP. Le projet LASHARE est divisé en plusieurs sous-projets, dénommés LEA (Laser-based Equipment Assessments), chacun d’eux impliquant un fournisseur, un utilisateur industriel et un partenaire de recherche afin de passer d’une technologie validée en laboratoire à un équipement suffisamment mature pour être utilisé dans l’industrie.

 

Le LEA SCALP vise à valider un scanner 3D pour automatiser la découpe laser de tôle d'acier dans le cadre de la production de véhicules adaptés aux conducteurs handicapés. Il rassemble ALPhANOV et deux PME, ACA et Faro Europe.

 

Le LEA SCALP va permettre d’évaluer les solutions d’usinage par laser et de métrologie destinées à être intégrées dans le processus industriel d’ACA. A cet effet, le LEA évaluera un scanner 3D de FARO qui sera utilisé pour reproduire la forme 3D du plancher de la voiture. Un laser à fibre sera ensuite intégré sur un robot afin d'effectuer automatiquement la découpe laser de la carrosserie du véhicule.

 

Afin de mettre en pratique cette expérimentation, nous avons proposé de scanner la main des participants à la journée portes ouvertes organisée dans le cadre du 10eanniversaire d’ALPhANOV. Ils pouvaient par la suite, observer l’image de leur main sur un ordinateur, image construite à partir des mesures effectuées par le scanner développé dans le cadre du LEA SCALP.


Rejoignez-nous

 

 



Recrutements